Qu'est-ce qu'un chapelier et comment exercer ce métier ?

Symbolisant le raffinement, le chapeau s’apparente à un accessoire incontournable de mode. Très souvent, le modéliste élabore en pièce unique les chapeaux. Par contre, le chapelier s’occupe des chapeaux en série. Le présent article vous présente tout ce que vous devez savoir à propos du chapelier.

Combien gagne un chapelier ?

De prime abord, il convient de retenir qu’un artisan avec une chapellerie à paris, pourrait générer 2 300 € bruts par mois en moyenne. Certes, peu de personnes exercent cette profession. Mais, il existe une fourchette importante de salaire. Et ce, entre le début de la carrière et sa fin. En règle générale, un chapelier débutant commence avec le SMIC.

A lire en complément : Pourquoi faire estimer des bijoux à vendre ?

En d’autres termes, il reçoit un taux horaire brut de 10,25 € ou encore de 1 555 € par mois. Au fil des années, ce chapelier pourra remporter entre 2 000 € et 3 000 € bruts par mois. En effet, le salaire du chapelier relève de son statut : indépendant ou salarié. À son propre compte, un chapelier pourrait gagner moins qu’un autre chapelier salarié.

Malgré toutes ses expériences. Par ailleurs, un chapelier indépendant, avec une clientèle établie, perçoit près de 3 000 € par mois. N’oubliez surtout pas que c’est lui qui détermine les coûts des prestations. Quant au salarié, il bénéficie dans sa rémunération personnelle des compléments financiers. 

A lire aussi : Quel est le capital minimum pour créer une entreprise ?

Dans ce cas de figure, il obtient un treizième mois. Mis à part ceci, il touche des heures supplémentaires, des primes de résultats. Dans le même temps, il peut accéder à une épargne de société, etc.

Quelles sont les qualités nécessaires pour pratiquer ce métier ?

Dans un premier temps, vous devez abriter une dextérité et une habilité manuelle. En réalité, la fabrication des chapeaux constitue un artisanat manuel. De ce fait, la pratique requiert de la patience, de la précision puis de la minutie.

Dans un second temps, nous pouvons dire que la créativité et la curiosité vous seront également indispensables. Avant tout, le chapelier représente un modéliste. Par conséquent, il regroupe certains sens artistiques.

Celui-ci doit se tenir informé de toutes les nouveautés et tendances. Enfin, il vous faudra aussi un bon sens de l’écoute. N’oubliez surtout pas que le chapelier devra combler les attentes de sa clientèle.

Quelles sont les différentes formations et études ?

Évidemment, il y a des formations qui enseignent au métier de chapelier. Au nombre de tous ces apprentissages y figure le CAP métier de la mode (chapelier modeliste). En effet, vous pouvez accéder à cette formation à partir de la troisième.

Non seulement elle dure deux ans, mais elle se déroule à travers des cours, des contrats professionnels, des formations continues, VAE, etc. À la fin de la formation, vous recevrez une attestation de formation délivrée par le gouvernement de l’éducation nationale.

Notez bien qu’au cours de votre carrière de chapelier, vous pouvez vous spécialiser dans un type de chapeau. En outre, vous élargissez vos champs de travail : fabrication des équipements, ganterie, etc. De surcroît, vous pouvez pratiquer votre profession dans le domaine du luxe ou dans les arts de spectacle.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés